Telle est la thématique de l’exposition de Julie Foulquier que nous avons l’honneur de présenter dans nos locaux pendant quelques mois.

Bureau 9 La métaphore de la corrida peut refléter une partie de notre travail de coaching, que ce soit dans le monde du sport de haut niveau, de l’entreprise, ou de la vie sociale. Prenons un autre chemin que le débat pour ou contre, et laissons venir quelques associations qui nous viennent à l’esprit.

Tout d’abord, il y a le torero et son costume de lumière, celui que l’on enfile méticuleusement pour réaliser une performance, celui qui donne une identité, une culture, une beauté, une force, une symbolique, une existence personnalisée de l’acteur en mouvement.

Il y a aussi la notion d’attaque et de défense, un art du combat que nous sommes amenés à vivre tant dans la vie sociale lors de période de maladie, de deuil, de douleur, que dans la vie professionnelle et la vie sportive. Toute une série d’actions stratégiques, qui donnent lieu à un combat, mené étape par étape, et mis en œuvre dans un espace réglementé par des codes culturels, un savoir, une pertinence des actions, et une nécessaire créativité pour s’adapter.